SUR LE TRAVAIL DE
RODOLPHE COBETTO-CARAVANES *

> LE PLUS GRAND MUSÉE DU MONDE : LA CINÉMATHÈQUE FRANÇAISE, émission sur France 3 (2010)
> ARTNEWS (puntata XII), émission sur la RAI (2010)
> Article CINÉ-STORY, article d'Arno Gaillard dans PARISCOPE #2143 (2009)
> UN TEMPLE DU CULTE, article de Vincent Malausa dans dans la revue LES CAHIERS DU CINÉMA #640 (2008)
>
RADIO CITY ONE de FIASCO, critique de Rodolphe Olcèse dans la revue BREF#81 (2008)

> RADIO CITY ONE de FIASCO, article d'Erwan Higinen dans la revue LES CAHIERS DU CINÉMA #626 (2007)
> Interview par Sophie Joubert dans l'émission LA BEAUTÉ DU GESTE sur France Inter (2007)
> Interview et texte de Rodolphe Cobetto-Caravanes dans la revue EXPLODING #10+1 (2006)
> AJAR de Rodolphe Cobetto-Caravanes, critique de Cécile Giraud dans la revue BREF #69 (2005)
> Interview par Sophie Joubert dans l'émission Paris Ailleurs sur France Inter (2005)
> Interview dans le MENSOMADAIRE #26 sur Canal+ (2005)
> Interview par Clovis Cornillac dans TOUTE LA NUIT ENSEMBLE sur France 5 (2005)
> Interview par Nicole Maillet dans l’émission VIVE LE CINÉMA sur Radio Aligre (2005)
> LE BORD INTIME DES FILMS , interview par Cécile Giraud pour le site Objectif Cinéma (2004)
> TWENTUNO de Rodolphe Cobetto-Caravanes, article de Raphaël Bassan dans la revue BREF #63 (2004)
> PETIT MONDE CARAVANES, article de Yan B. dans MAGAZINE #18 (2003) 
> PORTRAIT : RODOLPHE COBETTO-CARAVANES, un documentaire de Nicolas Perge, TV93 (2002)
> LOVE BIZARRE, portrait d’Olivier Nicklaus dans LES INROCKUPTIBLES #343 (2002)
> SUPER, SUPER- 8, un documentaire de Matthieu Dubail (2001)
> PETIT MONDE CARAVANES, article de Marie Daubert dans MAGIC! #52 (2001)
> LES ARTS PARALLÈLES, article de Marie Marvier dans LE NOUVEAU CINÉMA #4 (2000)
> Interview par Damien Bois dans l’émission PIC, PIC & COLEGRAM sur Radio Aligre (2000)
> MORT, ANESTHESIE CONSCIENTE, article de Jacob Kreutfel dans JADE #16 (1999)
> C’EST ARRIVÉ PRÉS DE CHEZ VOUS, article de Marie Daubert dans MAGIC! #13 (1997)
> COURT TOUJOURS, article de JD Beauvallet dans LES INROCKUPTIBLES #92 (1997)

 

* en dehors de  la revue Petit Monde Caravanes, journal de bord, intime, des foules où RCK parle régulièrement de son travail cinématographique, musical, photographique, mais aussi d'expériences ârticulières comme animateur du Théâtre Optique d'Émile Reynaud, enfin... où il écrit sur son travail d'artiste tous terrains depuis 1996 (87 numéros parus).

PRINCESSE DE TOUTES LES RUSSIES
Performance cinéma évolutive en Super-8 Noir
& blanc et couleur, créée en 2000, durée variable
avec Élodie Jane
Musique : Didjè Platipus, Sylvain Chauveau...

DISTRUGGERE

2000
Performance cinéma
Super-8 couleur, 4 minutes
Avec Daniel Cobetto

ZEITLUPE
1999
Super-8 noir & blanc, 3 minutes
Avec Gunie Moscova

CHANSON SANS ISSUE (REMIX)
1998
Clip en animation pour le groupe AUTOUR DE LUCIE
Super-8 couleur, 3 minutes

MARIE-HELENE
1997
Clip en animation pâte à modeler pour le groupe MENDELSON
Super-8 couleur, 3 minutes
Visible en très mauvaise qualité sur youtube

365 JOURS OUVRABLES
1997
Clip pour le groupe DIABOLOGUM
16 mm couleur et noir & blanc, 3 minutes
Avec les membres de Diabologum

A DECOUVRIR ABSOLUMENT (MIX & REMIX)

1996
Clips pour le groupe DIABOLOGUM
Super-8 couleur et noir & blanc, 3 minutes & 3 minutes
Avec les membres de Diabologum, Nina Kay, Germaine Cobetto…
Visible en très mauvaise qualité sur youtube

UNTITLED# 1
1995
Super-8 couleur, 4 minutes
Avec Nina Kay, Rodolphe Cobetto- Caravanes…

LOU

1994
Clip " longue distance" pour le groupe LOU BARLOW’S ACOUSTIC SENTRIDOH
Super-8 couleur, 9 minutes
Avec Nina Kay…
Extrait visible en très mauvaise qualité sur youtube

SODA

1992
Super-8 couleur, 5 minutes
Co-écrit avec Nina Kay
Avec Laure Delval & André Bus

KORIEZDEKI
(un film d’Omar Sharits)
2009
Numérique, 2 minutes
Sur une idée originale d'Élodie Jane & Sébastien Ronceray
Mots de Sylvie Cohen & François Cotinaud interprétés par Léger Sourire (Sébastien Clément & Sylvain Lemêtre)
Copies disponibles auprès de Light Cone.

RADIO CITY ONE
Co-réalisé avec Frédéric Lemaître sous le nom de FIASCO
2003-2009
Super-8 Noir & blanc diffusé en numérique, 37 minutes
Avec Eugénie Alquezar, Lou Castel, Karine Gonzales, Élise Hiver, Émilie Maury, Christophe Morand...(+)

LE NOIR, C'ÉTAIT HIER
Réalisé avec le collectif RodÉo Club
2006-2007
Double écran
Super-8 couleur, 8 minutes
Conception sonore : (...) (+)

LE BORD INTIME DES FOULES
1996-2005
Super-8 couleur et noir & blanc, 3 minutes
Avec Nina Kay
Musique : Joëlle Léandre
Mention du Jury Jeune au 3ème festival Paris Tout Court

AJAR
2003
Super-8 couleur, 3 minutes
Avec Sweet Alice, Horny Bill
& The Mysterious Brunette
Conception sonore : Didjè Platipus
Voix off : Jean-Marie Galey
Copies disponibles auprès de Light Cone.

TWENTUNO
1999-2003
Réalisé Super-8 couleur & gonflé en 35 mm,
5 minutes
Avec Kara Brant, Romane Stocker & Nina Kay
Musique : Didjè Platipus
Prix de la meilleure création sonore et musicale 2004 au 13ème festival Côté court
Copies disponibles auprès de Light Cone & de l'Agence du Court métrage.

INQUIÉTUDE
Co-réalisé avec Élodie Jane
2001
Super-8 noir & blanc, 3 minutes
Avec Sébastien Perez & Elodie Jane
Musique : Acapulco Laps

REMIXICANO

2001
16 mm noir & blanc, 5 minutes
Avec Guillermo Santana

Rodolphe Cobetto-Caravanes
est né en 1970 à Reims.
En 1991, élève de Stéphane Marti à l’UFR d’Arts Plastiques de Paris I, il découvre la pratique du cinéma en Super-8. La musique étant toujours très présente dans ses fictions déstructurées par le montage et l'intervention sur pellicule, il réalise depuis indifféremment des clips ou des courts métrages. Exigeant, il peut passer plusieurs années à peaufiner un film.


Filmographie sélective

Ses films lui prenant non pas des semaines ou des mois mais bien des années, et ne dépassant jamais les dix minutes, car contrairement à sa vie, il ne compile pas, ne récolte pas, mais bien jette et concentre.

Il devient ordre et méthode d'une sensibilité passionnée. Pleins de couleurs, de peintures, d'effacements et de vides, ses films, avec des images mystérieusement poétiques parfois proches d'une irréalité sublime, parlent bien d'amour et de passions et non pas de techniques et d'actions.

Car TWENTUNO, LE BORD INTIME DES FOULES ou PRINCESSE DE TOUTES LES RUSSIES narrent avant tout ses regards sur les femmes. Celles qu'il a croisé, aimé ou épousé.

Alors quand il tend son verre, il faut trinquer avec le cinéaste, trinquer à la vie et à l'amour, à la passion et aux femmes.

Et les yeux brillants, ivres des sensations des couleurs, sombrons dans nos souvenirs que ses images réveillent.

Nicolas Perge

En vous tendant une coupe de ce resplendissant champagne qui lui rappelle si bien sa jeunesse dans la région de Reims, Rodolphe Cobetto-Caravanes (une de ses nombreuses identités) nous invite à la petite sauterie artistique qu'il a mis tant de temps à organiser.

D'abord punk par envie, dealer de cassettes audio, vendeur de Mac do par tristesse, créateur de fanzines (souvent égotistes, la plus célèbre restera son PETIT MONDE CARAVANES), étudiant du fameux Stéphane Marti (radical pour le Super-8), Rodolphe devra passer à la réalisation d'œuvres cinématographiques car, d'après lui, il est un bien exécrable peintre.

Alors je me questionne. Pourquoi a-t-il choisi de continuer une pratique plastique non plus sur toiles mais sur rubans Super-8 ?
Parce qu'il choisit un support des moins commode : superficie relative, fragilité certaine… Ce choix serait-il précisément guider par ces raisons-là ?

Il lui arrive de "bricoler", selon ses propres termes, les photogrammes ridiculement étroits, pendant plusieurs heures, un à un…